https://www.facebook.com/tr?id=969522066415674&ev=PageView&noscript=1

BUDGET RECORD EN SOUTIEN AUX INFRASTRUCTURES DE DUBAÏ

06/02/2019 -
Dubai property investment opportunity - The First Group
BUDGET RECORD EN SOUTIEN AUX INFRASTRUCTURES DE DUBAÏ

Les autorités ont approuvé un budget record pour 2019, au moment où l’émirat cherche à renforcer sa réputation de pôle le plus important de la région MENA pour le tourisme, le commerce et les investissements

Les autorités de Dubaï ont approuvé un budget record de 56,8 milliards d’AED (15,47 milliards de dollars) pour 2019, au moment où l’émirat intensifie ses investissements dans les infrastructures publiques en vue de l’organisation de l’Expo universelle 2020.

Le budget est légèrement supérieur à celui de 2018, qui s’élevait à 15,41 milliards de dollars et constituait déjà un record à l’époque.

Le gouvernement affectera 9,2 milliards d’AED (2,5 milliards de dollars) au développement de nouvelles infrastructures conçues pour consolider l’avantage concurrentiel de Dubaï par rapport aux autres villes de la région, l’aviation et le tourisme étant les principales industries bénéficiaires.

Selon les prévisions budgétaires du gouvernement, les recettes publiques s’élèveront à 51 milliards d’AED en 2019, soit une progression de 1,2 % par rapport à 2018.

Reflétant le succès de la stratégie de diversification économique de la ville, 92 % des recettes proviendront des secteurs non-pétroliers et les prévisions de recettes non-fiscales devraient compter pour 64 % des recettes totales, les recettes fiscales pour 25 % et les retours sur investissement pour seulement 3 %.

Le gouvernement s’est engagé à investir 18,74 milliards d’AED dans les secteurs du développement social de Dubaï, notamment la santé, l’éducation, le logement, la protection des femmes et des enfants, ainsi que dans des programmes d’apprentissage de la lecture, de la traduction et de la programmation.

Les autres éléments clés des prévisions budgétaires comprennent la création de 2 498 nouveaux emplois dans le cadre du programme du gouvernement de Dubaï en faveur de la création d’emplois.

L’annonce du budget couronne une période de consolidation de la confiance des entreprises du secteur privé de Dubaï. L’indice de suivi de l’économie de Dubaï d’Emirates NBD a indiqué que l’optimisme des entreprises de Dubaï avait atteint en octobre dernier à son plus haut niveau depuis 2012, tandis que le volume des constructions avait également progressé ce même mois.

« Les entreprises de Dubaï affichaient l’optimisme le plus important depuis au moins 2012, 77 % des répondants anticipant des résultats plus performants dans un an », a déclaré Khatija Haque, directrice de recherche pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord d’Emirates NBD.

Un rapport de HSBC publié le mois suivant a imputé la progression de la confiance des entreprises des EAU à l’augmentation du prix du pétrole, à l’Expo universelle 2020 et aux mesures de relance économique annoncées par le gouvernement des EAU en 2018.

L’étude ‘Navigator: Now, next and how for business’, qui a interrogé 8 500 entreprises sur 34 marchés à travers le monde, notamment les EAU, a indiqué que 87 % des entreprises basées dans l’émirat se déclaraient confiantes quant aux perspectives pour 2019 et un pourcentage similaire (86 %) était également positif quant à l’environnement commercial mondial.

Dans le même temps, le ‘Rapport sur l’économie de Dubaï 2018’ récemment publié souligne le considérable impact de Dubaï sur le développement économique des EAU ces dernières années, le produit intérieur brut (PIB) de la ville ayant progressé de 2,8 % en 2017 par rapport à l’année précédente, pour s’élever à 106 milliards de dollars. Par comparaison, le PIB des EAU n’a progressé que de 0,8 % au cours de la même année.

Dubaï s’est rapidement transformée pour devancer les rivaux potentiels de la région en annonçant d’importants programmes de libéralisation de certains secteurs de son économie et de facilitation des délivrances de visas à long terme pour les investisseurs et certains résidents.

En 2018, Dubaï a confirmé la mise en place de programmes visant à réduire ou supprimer certains frais de licence sur plusieurs secteurs économiques dans l’objectif d’attirer de nouveaux investissements.

La ville devrait également tirer des bénéfices des nouvelles règles de délivrance de visas introduites par le gouvernement des EAU, visant à attirer des professionnels très qualifiés, des investisseurs et des entrepreneurs dans le pays.

Les autorités ont dévoilé en avril dernier des plans visant à offrir aux investisseurs, entrepreneurs et professionnels très qualifiés la possibilité de demander des visas de résidents de 10 ans, et à autoriser la pleine propriété, par des étrangers, des nouvelles entreprises établies dans le pays. Auparavant, la pleine propriété par des étrangers était réservée aux zones franches des EAU.

Le gouvernement a également dévoilé des plans visant à offrir des prolongations de visas aux étudiants des universités des EAU pour les encourager à travailler dans le pays après leurs études.

« Les EAU demeureront un incubateur mondial pour les talents exceptionnels et une destination permanente pour les investisseurs internationaux », a déclaré le Sheikh Mohammed, Gouverneur de Dubaï et Premier ministre des EAU en avril dernier.

Les nouvelles règles de délivrance des visas et les lois sur la propriété des entreprises entreront en vigueur ce trimester.

Dubai property investment opportunity - The First Group



    
    
       
	
    
	
	
    
    
    
    

    
    
    
    
    
    
    
   	
	
    
    
    
    

    
    



live-chat