https://www.facebook.com/tr?id=969522066415674&ev=PageView&noscript=1

Dubai named one of the world’s leading financial hubs

26/09/2018 -
Dubai property investment opportunity - The First Group

Dubaï a été nommée parmi les 20 premiers centres financiers mondiaux

Elle s'est classée la 19ème sur plus de 1360 villes inspectées par The Spectator Index, surpassant ainsi la ville de Francfort en Allemagne qui est classée la 20ème

En même temps, l’arabe figurait au sixième rang des « langues les plus puissantes» du monde, devant l’allemand et le japonais, soulignant l’importance qui augmente des pays du Golfe sur la scène financière, politique et économique mondiale, menée par des nations telles que les EAU.

Le classement de l’indice du Spectator a été dévoilé après le récent rapport de Knight Frank, qui a conclu que le secteur des services financiers et commerciaux de Dubaï avait progressé de 55,6 % au cours de la dernière décennie, uniquement surclassée par Shanghai (114,3 %).

Au cours de cette période, Dubaï est devenue un centre financier international reconnu, selon le rapport intitulé ‘L’essor du centre financier international’, qui a comparé Dubaï contre sept autres villes internationales : New-York, Londres, Paris, Singapour, Hong Kong, Shanghai et Sydney.

Le rapport a noté comment le Centre financier international de Dubaï (DIFC) figurait récemment parmi les 10 principaux centres financiers mondiaux dans le classement du Centre financier international de The Banker.

Selon le rapport, « Ces résultats ont été obtenus par un environnement exempt de taxes/de faibles taux d’imposition pour les sociétés financières et pétrolières ». « Actuellement, seulement huit jours sont nécessaires pour créer une entreprise, ce qui est légèrement plus long qu’aux États-Unis (six jours) et qu’au Royaume-Uni (cinq jours), bien que ce soit quatre fois plus long qu’à Hong Kong ».

Le rapport de Knight Frank indique que les EAU offrent aux entreprises le plus faible taux d’impôt de toutes les villes citées, et, en même temps, souligne que le pays se situe au 21e rang sur les 190 pays qui figurent dans la liste de la Banque mondiale des pays qui offrent le plus favorable environnement des affaires.

L’héritage et l’histoire de Dubaï s’articulent autour du commerce, mais ces dernières années, l’émirat s’est diversifié loin des ports, ce qui lui a permis de prospérer et de devenir un centre commercial et financier régional.

L’introduction des Zones franches (créée en 1985, Jebel Ali a été la première zone franche) a permis de supprimer les frontières traditionnelles et de réduire les réglementations administratives.

« Au fil du temps, le nombre de zones franches à Dubaï a augmenté à 34 et elles sont devenues des symboles stratégiques de coopération, d’apprentissage et de connaissances. Sur le plan opérationnel, les entreprises d'une zone franche ne sont pas obligées d'avoir un partenaire émirati local et peuvent, par conséquent, contrôler 100% de leur propre entreprise », a déclaré le rapport de Knight Frank.

« Cela, combiné à la position stratégique de Dubaï, entre de l’est et de l’ouest, a permis à Dubaï de devenir un centre financier et commercial régional. »

Dubai property investment opportunity - The First Group



    
    
       
	
    
	
	
    
    
    
    

    
    
    
    
    
    
    
   	
	
    
    
    
    

    
    



live-chat