https://www.facebook.com/tr?id=969522066415674&ev=PageView&noscript=1

LES INVESTISSEURS ENGAGENT 44,1MD DE DOLLARS SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER DE DUBAÏ EN 2018

22/10/2018 -
Dubai property investment opportunity - The First Group
LES INVESTISSEURS ENGAGENT 44,1MD DE DOLLARS SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER DE DUBAÏ EN 2018

De Nouvelles données indiquent que plus de 162 nationalités ont investi dans le secteur au cours des neuf premiers mois de 2018

Selon les nouvelles données du gouvernement, le secteur immobilier de Dubaï continue à afficher une solide croissance en 2018, avec des investissements immobiliers d’une valeur de 162 milliards d’AED (44,1 milliards de dollars) au cours des neuf premiers mois de l’année, les investisseurs étrangers arrivant en tête.

Le Dubai Land Department, a dévoilé que 39 802 transactions avaient été enregistrées au cours de la période, dont 25 473 ventes d’une valeur de plus de 56,6 milliards d’AED, environ 11 000 opérations hypothécaires d’une valeur de plus de 86 milliards d’AED et 3 486 autres transactions d’une valeur de 19,3 milliards d’AED.

Commentant les résultats, Son Excellence le Sultan Butti bin Mejren, Directeur général du DLD, a salué le leadership visionnaire du Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président et Premier ministre des EAU et gouverneur de Dubaï, ainsi que les efforts du gouvernement pour attirer des investisseurs internationaux sur le marché immobilier de Dubaï.

« Les résultats positifs de ces décisions témoignent de la grande confiance dans le marché dont font preuve les différentes parties », a-t-il ajouté. « Ces répercussions positives continueront à résonner à court et long terme grâce à l’introduction de nouvelles catégories de vente pour l’usage personnel et l’investissement ».

Les données du DLD indiquent que 21 605 investisseurs ont été actifs sur le marché au cours des neuf premiers mois de 2018 et ont réalisé 27 174 acquisitions de propriétés d’une valeur de près de 50 milliards d’AED.

Un chiffre sans précédent de 163 nationalités a investi dans l’immobilier à Dubaï au cours de la période, dont 142 provenant de pays hors Moyen-Orient.

Les investisseurs indiens ont représenté le plus grand socle par nationalité avec 4 676 investissements d’une valeur de 8,6 milliards d’AED, proche des investisseurs émiratis avec 4 112 investissements d’une valeur de 9,4 milliards d’AED.

Les investisseurs saoudiens se sont classés en 3e position avec 1 882 investissements d’une valeur de 3 milliards d’AED, suivis par les pakistanais avec 1 851 investissements d’une valeur de 2,3 milliards d’AED.

Les résidents britanniques se sont classés en 5e position avec 1 761 investissements d’une valeur de 3,4 milliards d’AED, le top 10 étant complété par les chinois, les égyptiens, les jordaniens, les canadiens et les russes respectivement.

À l’échelle régionale, plus de 4 900 résidents du CCG ont réalisé 6 681 transactions immobilières d’une valeur de plus de 13,7 milliards d’AED. Les émiratis sont les premiers investisseurs du CCG, suivis par les citoyens d’Arabie Saoudite, du Koweït, d’Oman et de Bahreïn respectivement.

À l’échelle du Moyen-Orient, 2 894 investisseurs de 16 pays arabes ont engagé un total d’environ 6 milliards d’AED dans l’acquisition de 3 607 propriétés. Les jordaniens arrivent en tête de liste avec 644 investissements d’une valeur de plus de 1,2 milliard d’AED réalisés par 548 investisseurs, suivis par les égyptiens avec 719 transactions d’une valeur d’un peu plus de 1 milliard d’AED réalisées par 623 investisseurs. Les iraquiens et libanais se classent en 3e et 4e position respectivement.

Business Bay a été la destination la plus prisée des investisseurs pendant la période, avec 2 644 transactions d’une valeur de 5,312 milliards d’AED.

Dubai Marina arrive en 3de position avec 1 972 transactions d’une valeur de 4 milliards d’AED. De la 3e à la 10e position se trouvent les quartiers Al Barsha South Fourth, Al Merkadh, Al Warsan 1, Jebel Ali First, Burj Khalifa, Al Thanyah Fifth, Al Hebiah Fourth et Al Yelayiss 2.

Le Directeur général du DLD, Bin Mejren, a déclaré que les autorités estimaient que le marché continuerait à afficher une croissance durable jusqu’au 4e trimestre 2018.

« À l’approche de la fin de 2018, nous espérons que le marché offrira de nouveaux avantages en matière d’investissement, en particulier en la présence de concurrence entre les investisseurs, et les incitations annoncées par le gouvernement de Dubaï devraient attirer les capitaux », a-t-il expliqué. « Ces programmes, associés à l’achèvement de plusieurs projets d’infrastructures annoncés au cours des dernières années en soutien à l’organisation de l’exposition universelle 2020 à Dubaï, permettront d’élargir le marché immobilier de Dubaï, de renforcer la demande pour les unités résidentielles, les espaces commerciaux et les terrains à construire ».

Dubai property investment opportunity - The First Group



    
    
       
	
    
	
	
    
    
    
    

    
    
    
    
    
    
    
   	
	
    
    
    
    

    
    



live-chat