https://www.facebook.com/tr?id=969522066415674&ev=PageView&noscript=1

DUBAÏ DEVRAIT TIRER DES PROFITS DE LA NOUVELLE INITIATIVE SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

30/10/2018 - Actualités des investissements à Dubaï
Dubai property investment opportunity - The First Group
DUBAÏ DEVRAIT TIRER DES PROFITS DE LA NOUVELLE INITIATIVE SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

Le gouvernement des EAU établit une Unité IED pour attirer les investissements étrangers

Dubaï devrait consolider sa réputation de destination parmi les plus populaires au monde pour les investisseurs étrangers suite à la décision d’établir une Unité dédiée aux investissements étrangers directs (IED) aux EAU.

La mise en place de l’unité fait suite à une directive du Président, le Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, encourageant la promotion et le développement des conditions d’investissement aux EAU dans l’objectif d’attirer les capitaux étrangers dans l’émirat.

L’unité IED sera mise en place et gérée sous l’égide du Ministère de l’économie des EAU. Les initiatives de l’agence comprendront la mise en place et la gestion d’une base de données des projets des EAU visant à attirer les investissements étrangers ainsi que des projets en cours. Elle devra également harmoniser et mettre en œuvre un ensemble de procédures visant à faciliter les démarches des étrangers souhaitant investir dans le pays. 

Selon une déclaration publiée par l’agence de presse du gouvernement des EAU, WAM, les sociétés d’investissement étrangères sous licence « auront droit au même traitement que les sociétés nationales, dans les limites autorisées par la législation en vigueur aux EAU ».

L’initiative est une bonne nouvelle pour Dubaï, qui est déjà reconnue comme l’une des destinations les plus populaires au monde pour l’IED.

Selon les données publiées par l’Agence de développement des investissements à Dubaï (Dubai FDI), une agence du Département du développement économique (DED), à Dubaï, l’IED a progressé de 26 % et s’est élevé à 4,84 milliards de dollars au premier semestre 2018 par rapport à la même période en 2017.

Dans le même temps, Dubaï a enregistré 248 projets d’IED, soit une croissance de 40 % par rapport à la même période l’an dernier.

En 2017, Dubaï s’est classée au 4e rang pour les projets d’IED sur terrains vierges, au 10e rang pour les flux de capitaux étrangers et au 5e rang pour les projets de réinvestissement.

« La croissance des capitaux et des projets d’IED renforce la position de Dubaï comme destination mondiale préférée des multinationales et des nouvelles entreprises cherchant à élargir leurs activités, et reflète clairement la confiance des investisseurs dans l’économie de Dubaï », a déclaré le Cheikh Hamdan Bin Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, Prince héritier de Dubaï et Président du Conseil exécutif.

Des signes encourageants ont été observés concernant l’objectif de Dubaï de devenir « la ville la plus intelligente au monde » d’ici 2021, notamment les dernières données du gouvernement, qui indiquent que 43 % de l’ensemble des projets d’IED enregistrés au cours du premier semestre 2018 comprenait des investissements dans les moyennes et hautes technologies. Depuis 2015, les investisseurs de l’Union européenne et des États-Unis ont lancé respectivement 355 et 213 projets de haute technologie respectivement, réalisant des investissements d’une valeur de 5 738 et 3 990 milliards de dollars respectivement.

La stratégie Ville intelligente de Dubaï a permis à l’émirat d’investir massivement dans le développement d’infrastructures intelligentes, des transports autonomes aux e-services publics, qui soutiennent les capacités de l’intelligence artificielle (IA) et de la robotique.

« Notre objectif est de proposer tous les services et facilités de la ville sur smartphone…nous entendons offrir la meilleure qualité de vie à tous », a tweeté le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président et Premier ministre des EAU et gouverneur de Dubaï, au moment du lancement de la stratégie.

Ces initiatives ont suscité l’intérêt des investisseurs étrangers. Selon l’étude fDi Markets Data & fDi de FT, à Dubaï, 60 % du total des dépenses en capitaux étrangers concernaient les secteurs des moyennes et hautes technologies, plaçant l’émirat en tête de classement mondial 2018 pour la part de l’IED dans les transferts technologiques, notamment l’IA et la robotique.

« Dubaï montre la voie aux autres villes du monde en progressant rapidement vers l’adoption de l’intelligence artificielle pour servir l’humanité et établir un modèle global de la ville du futur, car nous entendons devenir le plus grand laboratoire mondial en matière de technologies et de recherche et développement(R&D) », a déclaré le Cheikh Mohammed.

Dubai property investment opportunity - The First Group



    
    
       
	
    
	
	
    
    
    
    

    
    
    
    
    
    
    
   	
	
    
    
    
    

    
    



live-chat