LE MARCHÉ IMMOBILIER DE DUBAÏ EN 2020

LE MARCHÉ IMMOBILIER DE DUBAÏ EN 2020

L’élan observé sur le marché immobilier de Dubaï au second semestre 2019 devrait encore s’accélérer l’an prochain avec l’ouverture très attendue de l’Expo 2020

‘L’effet Expo’ bat actuellement son plein sur le secteur immobilier de Dubaï, la demande des investisseurs affichant une croissance rapide au second semestre 2019.

Le troisième trimestre de l’année a été l’un des plus performants en termes de ventes, le nombre total de transactions ayant progressé de 134 % par rapport au trimestre précédent, tandis que le mois d’octobre a été le plus animé depuis 2008.

Un total de 4 774 transactions immobilières a été enregistré le mois dernier, les ventes sur plan comptant pour près de 60 % de ce chiffre, selon les données du Dubai Land Department (DLD).

La valeur totale des transactions immobilières enregistrées depuis le début de l’année est supérieure à 56 milliards d’AED (15,2 milliards de dollars).

À titre de comparaison, Dubaï a enregistré 53 000 transactions immobilières d’une valeur de 223 milliards d’AED en 2018, selon les données du DLD. Les primo-investisseurs ont compté pour 66 % du total des ventes et 57 % de la valeur totale des investissements.

« Les indicateurs du marché immobilier soulignent la maturité d’un secteur de plus en plus équilibré », a déclaré Majida Al Rashid, la directrice du service en charge de la promotion et de la gestion des investissements immobiliers du DLD.

« Nous avons atteint une valeur totale de plus de 381,1 milliards de dollars (1,4 trilliard d’AED) représentant 715 000 investissements cumulés et 374 000 investisseurs cumulés. En 2019, depuis le début de l’année, nous avons enregistré des investissements d’une valeur de plus de 15,2 milliards de dollars représentant 31 000 investissements par 23 000 investisseurs ».

Selon UBS, Dubaï présente également une solide valeur ajoutée aux investisseurs immobiliers. Dans son indice 2019 Global Real Estate Bubble, la banque d’investissement cite Dubaï parmi les quatre grands marchés immobiliers mondiaux à ne pas présenter un risque de création d’une bulle des prix. Dubaï bénéficie d’une notation positive chaque année depuis le premier rapport d’UBS en 2017.

La solide performance du marché immobilier de Dubaï devrait se poursuivre en 2020, à l’heure où la ville se prépare à accueillir la première Exposition universelle de la région.

Les précédentes villes hôtes ont toutes profité d’une croissance importante de l’intérêt des investisseurs immobiliers, ce qui est de bon augure pour le marché de Dubaï au début des années 2020.

À Séville (Espagne), ‘L’effet expo’ a entraîné une hausse de 23 % des prix de l’immobilier au cours des cinq années qui ont précédées l’Exposition universelle de 1992, et de 15 % au cours des cinq années qui ont suivies l’événement.

La capitale du Portugal, Lisbonne, a enregistré une progression de 18 % au cours des trois années qui ont précédées son exposition en 1998 et de 60 % au cours des cinq années suivantes, tandis qu’Hanovre en Allemagne, qui a accueilli l’événement en 2000, a vu ses prix augmenter de 12 % avant et de 40 % après l’événement.

Dubaï a investi des milliards dans la construction d’infrastructures de classe mondiale en soutien à l’organisation de l’exposition universelle, notamment dans de nouvelles routes, l’expansion du métro, des liaisons aériennes, les hôtels ainsi que dans la création de nouveaux quartiers tels que Dubai South.

Ces dépenses sans précèdent ont encore renforcé l’attrait de la ville auprès des investisseurs et consolidé sa position de plateforme dominante de la région pour le commerce et le tourisme.

L’arrivée de 20 millions de visiteurs en 2020 – et 25 millions de visiteurs uniques pour l’Expo 2020 – devrait renforcer l’intérêt pour le marché immobilier de Dubaï et gonfler les ventes l’an prochain et au-delà.

« L’Expo 2020 à Dubaï représente davantage que l’organisation d’un méga-événement spectaculaire afin d’impressionner le monde… Les EAU ont l’opportunité d’influencer et d’impressionner lors de la plus grande rencontre d’échange au monde, et la transformation du site de l’Expo après l’événement créera d’importants ‘dividendes’ dont profiteront plusieurs secteurs économiques », a déclaré Najeeb Mohammed Al-Ali, directeur exécutif du en charge de l’organisation de l’Expo 2020.

Selon Mireille Azzam Vidjen, directrice du service Conseils stratégiques de JLL MENA, le « soutien du gouvernement à la croissance à long terme » aura des retombées sur tous les secteurs de l’économie et permettra de positionner Dubaï parmi les plus grandes métropoles au monde.

« L’environnement économique apprécié de [la ville] est de plus en plus complété par des infrastructures de santé et d’éducation, ainsi que par des complexes de loisir haut de gamme qui, à terme, attirent les travailleurs qualifiés et créent un important réservoir de talents dont les entreprises peuvent profiter », a-t-elle déclaré.

« L’Expo a un rôle à jouer à cet égard. L’environnement, les technologies, la cybersécurité et la connectivité devraient consolider la position de Dubaï de ville globale de premier plan ».

Nous avons remarqué que vous n'avez pas téléchargé notre rapport exclusif sur les investissements hôteliers.

En savoir plus sur les opportunités lucratives à Dubaï.

Accéder au rapport

Remplissez le formulaire pour accéder à votre rapport exclusif !

Chiffre invalide

Merci d'avoir téléchargé le Rapport sur les investissements hôteliers