DUBAÏ & INDE : UN PARTENARIAT DURABLE

DUBAÏ & INDE : UN PARTENARIAT DURABLE

En l’honneur de la Fête de la république le 26 janvier et des millions d’expatriés indiens résidant aux EAU, nous mettons la lumière sur les solides et durables relations bilatérales entre Dubaï et l’Inde

Investissements immobiliers

Les indiens sont les premiers investisseurs étrangers sur le marché immobilier de Dubaï.

Selon les données du Dubai Land Department (DLD), les résidents indiens représentent le plus grand groupe d’investisseurs étrangers dans l’immobilier de Dubaï avec des transactions d’une valeur combinée de 83,65 milliards d’AED entre 2013 et 2017.

De janvier à novembre 2018, les indiens ont conclu des transactions immobilières d’une valeur de 10,8 milliards d’AED, les plaçant au second rang des investisseurs sur le marché, juste derrière les émiratis. À titre de comparaison, les investisseurs britanniques – qui comptaient le second plus grand nombre de transactions conclues par les étrangers – ont investi seulement 4,3 milliards d’AED au cours de la même période.

La tendance remonte au milieu des années 2000, lorsque la popularité de Dubaï auprès des investisseurs immobiliers internationaux s’est rapidement renforcée suite à la décision du gouvernement d’ouvrir le marché aux investissements étrangers. Au S1 2015, les investisseurs indiens comptaient pour 23 % de l’ensemble des transactions immobilières conclues par des étrangers à Dubaï et 14 % de l’ensemble des transactions enregistrées – y compris les transactions conclues par des émiratis et d’autres résidents arabes – selon les données du DLD.

Tourisme

L’Inde se hisse systématiquement au premier rang des marchés touristiques sources de Dubaï. En 2019, près de deux millions d’indiens ont visité l’émirat. À titre de comparaison, le second du classement, à savoir l’Arabie Saoudite, comptait 1,565 million de visiteurs.

Depuis 2014, le nombre d’indiens visitant Dubaï a progressé de 36 % – une croissance spectaculaire qui témoigne de la popularité grandissante de l’émirat comme destination familiale grâce à ses attractions de classe mondiale et à sa gamme d’hébergements de plus en plus abordable.

Liaisons aériennes

Plus de 1 600 vols hebdomadaires relient actuellement Dubaï et l’Inde.

Emirates Airline assure 172 vols hebdomadaires vers neuf destinations du pays : Ahmedabad, Bengalore, Chennai, Delhi, Hyderabad, Cochin, Calcutta, Mumbai et Thiruvananthapuram. En 2017/18, la compagnie a transporté 5,5 millions de passagers sur son réseau indien.

The Emirates Group  emploie actuellement plus de 13 600 ressortissants indiens, soit 21 % de sa main d’œuvre totale.

La compagnie à bas coût flydubai assure actuellement des vols quotidiens vers huit destinations en Inde.

Les deux aéroports internationaux de Dubaï, Dubai World Central et Dubai International, accueillent des vols quotidiens de plusieurs compagnies aériennes indiennes, notamment Indigo, Air India, Air India Express, SpiceJet et Jet Airways.

Commerce et échanges

Dubaï (et les EAU) est l’un des premiers partenaires économiques de l’Inde dans le Golfe et l’une des plus importantes sources d’investissement étranger.

Selon les estimations du gouvernement, les échanges entre les EAU et l’Inde devraient dépasser la barre des 100 milliards de dollars par an d’ici 2020, Dubaï comptant pour une part substantielle de ce chiffre.

L’Inde est actuellement le second partenaire commercial de Dubaï, tandis que les EAU est le troisième plus important partenaire commercial de l’Inde après les États-Unis et la Chine. En 2018-19, les échanges bilatéraux entre les deux pays se sont élevés à 60 milliards de dollars.

Plus de 3,3 millions d’expatriés indiens résident aux EAU, tandis que 26 000 entreprises indiennes sont présentes aux émirats. Environ 40 000 entreprises dirigées par des citoyens indiens non-résidents exercent des activités aux EAU, selon les estimations du gouvernement. Les rentrées de devises assurées par les expatriés indiens résidant aux EAU étaient supérieures à 17 milliards de dollars en 2018.

La zone franche de Jebel Ali (Jafza), la plus grande zone franche économique de Dubaï, compte actuellement près de 800 entreprises indiennes présentes sur des marchés clés de la région.

Les échanges entre Jafza et l’Inde se sont élevé à 3,4 milliards de dollars en 2017, selon les estimations de la zone franche.

Plus de 2 000 entreprises indiennes sont basée dans le Dubai Multi-Commodities Centre (DMCC), qui est l’une des zones franches dédiée aux produits de base affichant la croissance la plus rapide au monde.

Investissements bilatéraux

Les EAU étaient la 10e plus importante source d’IED en Inde en 2017, tandis que les entreprises basées aux EAU ont investi environ 8 milliards de dollars dans de nouveaux projets dans le pays, dont 3 milliards de dollars sous la forme d’IED.

Selon les données du gouvernement de Dubaï, les investisseurs indiens ont été impliqués dans un total de 31 projets d’IED à Dubaï en 2018, d’une valeur de plus de 3,7 milliards d’AED (1,01 milliard de dollars) en capitaux. Ce chiffre place l’Inde au second rang des investisseurs à Dubaï en termes d’IED en valeur en 2018, et au quatrième rang en termes de projets, au cours des neuf premiers mois de l’année.

Au cours de période 2015-18, les investissements indiens à Dubaï se sont élevés à un total de 6,12 milliards d’AED pour 109 projets, selon les données publiées par Dubai FDI Monitor.

Les institutions indiennes représentent également le 3e plus important contingent d’entreprises internationales basées au Centre financier international de Dubaï (DIFC), derrière les États-Unis et le Royaume-Uni respectivement.

Nous avons remarqué que vous n'avez pas téléchargé notre rapport exclusif sur les investissements hôteliers.

En savoir plus sur les opportunités lucratives à Dubaï.

Accéder au rapport

Remplissez le formulaire pour accéder à votre rapport exclusif !

Chiffre invalide

Merci d'avoir téléchargé le Rapport sur les investissements hôteliers

" + } ;