https://www.facebook.com/tr?id=969522066415674&ev=PageView&noscript=1

2018 EN REVUE (1RE PARTIE)

11/12/2018 -
Dubai property investment opportunity - The First Group
2018 EN REVUE (1RE PARTIE)

2018 a été une nouvelle année exceptionnelle pour le développement de Dubaï. Dans la première partie de notre rapport en deux volets, nous revenons sur les événements marquants du premier semestre de l’année.

JANVIER

Annonce d’un nouveau projet écotouristique : Sa Majesté le Cheikh Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, Vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis et Gouverneur de Dubaï lance officiellement le projet de Réserve Marmoom, le plus grand projet écotouristique et de loisir des EAU. Situé à la périphérie de Dubaï et couvrant plus de 10 % de la superficie totale de l’émirat, la gigantesque réserve abrite plus de 204 espèces d’oiseaux endémiques, 158 espèces d’oiseaux migrateurs et plus de 10 km de lacs, comprenant les lacs Al Oudra.

Emirates annonce un important programme d’expansion de sa flotte d’A380 : Emirates assure réellement le futur de l’Airbus A380 après avoir annoncé son intention d’ajouter 36 superjumbos à sa flotte existante. La compagnie aérienne confirme le contrat de 16 milliards de dollars, un jour après qu’Airbus ait annoncé devoir arrêter la production de l’appareil sans commande ferme sur la table. Emirates est déjà le plus grand client au monde pour l’A380, avec une flotte de 101 appareils et 41 sous commande.

Dubaï devrait entrer dans le top 100 des villes en termes de PIB d’ici 2035 : Dubaï devrait entrer dans le top 100 des villes en termes de produit intérieur brut (PIB) d’ici 2035, selon un nouveau rapport publié par Oxford Economics. Le rapport de l’analyste britannique sur les Nouvelles villes globales 2017, qui classe 780 villes chaque année, prévoit que Dubaï rejoindra Abu Dhabi et Riyad parmi les seules villes du Golfe à figurer dans le top 100 d’ici 2035.

Les hôtels affichent des tarifs records : Le secteur hôtelier de Dubaï enregistre l’une de ses meilleures performances à ce jour pour un mois de janvier, le tarif journalier moyen à travers la ville progressant de 36 % par rapport à l’an dernier, selon les données de STR. Selon les données journalières, les hôteliers de Dubaï ont enregistré une augmentation de 5,5 % de l’offre, contre une augmentation de 5,5 % de la demande. Le taux d’occupation moyen de la ville progresse de 1,5 % pour s’élever à 86,4 %, tandis que le chiffre d’affaires par chambre disponible progresse de 1 % pour s’élever à 703,89 AED (192,00 dollars).

FÉVRIER

Dubaï remporte un nombre total record de 212 appels d’offres pour l’organisation d’événements professionnels : Dubai Business Events (DBE) a annoncé avoir remporté un total de 212 appels d’offres en 2017, représentant sa meilleure année à ce jour. Grâce à ces contrats, 95 000 délégués supplémentaires visiteront Dubaï en 2018, générant 715 millions d’AED de chiffre d’affaires pour l’économie locale. Dubaï a répondu à un total de 354 appels d’offres pour des salons professionnels en 2017.

Dubaï désignée quatrième destination la plus visitée au monde : Dubai Tourism a annoncé que l’émirat avait accueilli 15,8 millions de visiteurs internationaux en 2017, soit une croissance de 6,2 % par rapport à 2016, ce qui place l’émirat en bonne position pour atteindre son objectif de 20 millions de visiteurs d’ici 2020. Le résultat représente un nouveau record annuel pour l’émirat. L’Inde était le premier marché source en 2017, avec 2,1 millions de visiteurs. L’Arabie Saoudite arrive en seconde position avec un total de 1,53 millions de touristes. Par ailleurs, la Chine se classe au 5e rang avec 764 000 touristes, en croissance de 41 %, et la Russie au 8e rang avec 530 000 visiteurs, affichant une spectaculaire progression de 121 % par rapport à l’année précédente.

MARS

Dubaï enregistre une flambée des transactions immobilières au T1 Dubaï a enregistré près de 14 000 transactions immobilières d’une valeur de 58 milliards d’AED (15,8 md de dollars) au premier trimestre 2018, selon les données publiées par le Dubai Land Department (DLD). Le secteur immobilier de Dubaï demeure un marché d’investisseurs, les données du DLD indiquant que le volume des ventes (9 092 transactions) se répartissait en achats au comptant de 5,2 md de dollars, contre 3 717 transactions hypothécaires d’une valeur de plus de 8,33 md de dollars et 950 autres transactions d’une valeur de 2,28 md de dollars. Selon les données du DLD, les résidents des EAU ont réalisé la majorité des ventes au premier trimestre, avec 1 587 transactions d’une valeur de 1,1 md de dollars réalisées par 1 264 investisseurs. Les résidents indiens se classent au second rang en termes de ventes totales, avec 1 550 transactions d’une valeur de 810 millions de dollars réalisées par 1 387 investisseurs.

Les infrastructures de transport de Dubaï se classent ‘parmi les meilleures au monde’ : Dubaï dispose des 3e meilleures infrastructures de transport au monde, selon une étude de Knight Frank. Le rapport de la société a comparé sept grandes villes à travers le monde en termes de performance de leurs infrastructures, secteurs logistiques et industriels respectifs. Au cours de la période 2007-2017, le secteur industriel de Dubaï a enregistré une croissance de 10,7 %, contre 42 % pour Hong Kong, 59,6 % pour Singapour et 85,8 % pour Shanghai. Toutefois, selon le rapport, le développement de nouvelles infrastructures permettra à l’activité industrielle de la ville de progresser de 57,4 % au cours de la prochaine décennie, soit plus rapidement que ces villes.

L'hôtel le plus haut du monde ouvre ses portes : L’hôtel le plus haut au monde, le Gevora, ouvre dans le quartier du Trade Centre de Dubaï. L’hôtel de 528 chambres compte 75 étages et s’élève à 365 mètres au-dessus de la Sheikh Zayed Road. Le nouvel hôtel éclipse le JW Marriott Marquis de 355 mètres de haut, qui détenait le record de l’hôtel le plus haut au monde depuis son inauguration en 2012.

Les super riches font de Dubaï leur résidence permanente : Un nouveau rapport de Knight Frank indique que le nombre de personnes à valeur nette élevée (PVNE) à se domicilier à Dubaï a augmenté de 12 % entre 2015 et 2016, plaçant Dubaï devant des villes globales comme Tokyo, Londres, Hong Kong et New York en termes de croissance au cours de cette période. Globalement, Dubaï se classe actuellement au 25e rang en termes de nombre de PVNE.

AVRIL

Le gouvernement de Dubaï annonce d’importantes réformes économiques : Le gouvernement de Dubaï a dévoilé un programme de relance économique conçu pour renforcer la confiance des entreprises et la croissance économique de l’émirat. La stratégie comprend un plan visant à attribuer 20 % des appels d’offres du gouvernement à de petites et moyennes entreprises, le développement d’un secteur touristique viable basé sur le temps partagé et l’introduction d’une loi sur les hypothèques pour stimuler les ventes du marché immobilier. Les autres initiatives comprennent la rationalisation des frais pour les PME, la suppression des amendes relatives aux licences commerciales et d’autres mesures de réduction des coûts opérationnels du secteur de la vente au detail.

Le marché immobilier de Dubaï attire les investisseurs internationaux : Le secteur immobilier de Dubaï est parmi les plus importants au monde en termes d’investissements étrangers directs (IED), selon un rapport publié par l’analyste de l’industrie, JLL. Les conclusions sont soutenues par de récentes données publiées par le Dubai Land Department, qui indiquent que 69 000 transactions immobilières ont été enregistrées à Dubaï en 2017, d’une valeur totale de 77,6 milliards de dollars (en croissance par rapport aux 41 776 transactions d’une valeur totale de 70 milliards de dollars en 2016). En 2017, les investisseurs étrangers ont réalisé des transactions immobilières d’une valeur de plus de 15 milliards de dollars. Les investisseurs du golfe ont réalisé plus de 10 milliards de dollars d’acquisitions immobilières, suivis par les investisseurs indiens avec des investissements d’une valeur de 4,24 milliards de dollars, les saoudiens avec 1,9 milliards de dollars et les britanniques avec 1,6 milliards de dollars. Les pakistanais ont investi environ 1,4 milliards de dollars sur le marché immobilier de l’émirat. Les autres nationalités notables comprenaient les chinois, les canadiens, les égyptiens et les jordaniens.

Dubaï domine le CCG en termes de projets hôteliers de luxe : Dubaï et les EAU, qui comptent déjà pour 73 % du marché hôtelier cinq étoiles du CCG, continueront à soutenir le développement de l’hospitalité de luxe au CCG au cours des années 2020, selon une nouvelle étude publiée en association avec Arabian Travel Market (ATM). Le rapport fournit des données qui montrent que les marchés comptent pour une part combinée de 61 % des projets actuels d’hôtels cinq étoiles de la region.

MAI

Les EAU vont délivrer des visas de 10 ans aux investisseurs et entrepreneurs :  Dans le cadre d’un programme emblématique, les EAU ont annoncé qu’ils offriront aux investisseurs, entrepreneurs et travailleurs très qualifiés la possibilité de demander un visa de résident de 10 ans tout en autorisant la pleine propriété par les étrangers créant de nouvelles entreprises dans le pays. Les autorités offriront des visas plus longs aux étudiants inscrits dans les universités des EAU pour les encourager à travailler dans les émirats après leurs études. Selon une déclaration du gouvernement, le nouveau système de visas augmentera les chances d’attirer les investisseurs et compétences aux EAU et renforcera la compétitivité globale du pays.. 

Emirates enregistre une exceptionnelle année de croissance et de bénéfices : Emirates Group annonce sa 30e année consécutive de bénéfices, les derniers chiffres s’élevant à 4,1 milliards d’AED (1,1 milliard de dollars), une croissance de 67 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires s’est élevé à 102,4 milliards d’AED (27,9 milliards de dollars), une croissance de 8 % par rapport aux résultats de l’an dernier, et le solde de trésorerie du groupe a progressé de 33 %, à 25,4 milliards d’AED (6,9 milliards de dollars).

L’économie des EAU est la plus compétitive de la région : Les EAU ont été désignés l’économie la plus compétitive du Moyen-Orient, et la 7e plus compétitive au monde, dans le classement 2018 de la Compétitivité mondiale d’IMD. Les EAU dominent le classement du Moyen-Orient, devant des pays tels que l’Arabie Saoudite (39e) et la Jordanie (52e). Le rapport observe que les EAU « ont progressé dans le classement », et que le pays « tire des bénéfices du renforcement de ses échanges internationaux ».

JUIN

Les capitaux étrangers inondent le secteur high-tech de Dubaï : La stratégie de Dubaï, à savoir devenir l’une des villes les plus intelligentes au monde et l’un des centres technologiques les plus importants, porte ses fruits et les investisseurs étrangers affluent vers la ville, encouragés par le solide soutien du gouvernement envers les start-ups et les initiatives associées. Selon les données du gouvernement, l’émirat se classe au premier rang mondial pour l’investissement étranger direct (IED) en termes de transfert technologique dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la robotique, et au troisième rang mondial en termes d’investissement total. Le nombre de projets d’IED a doublé en 2017 pour atteindre un total de 367.

Les événements professionnels renforcent l’économie de Dubaï de 3,45 md de dollars : Le secteur MICE continue à afficher une solide santé, le Dubai World Trade Centre (DWTC) – le plus important site et organisateur d’événements de la ville – a annoncé avoir réalisé 12,7 milliards d’AED (3,45 milliards de dollars) de valeur retenue pour l’économie de l’émirat l’an dernier, soit 3,3 % du PIB total. Les événements du DWTC ont généré un chiffre d’affaires total de 22,5 milliards d’AED, soit une croissance de 8 % par rapport à 2015 selon les données du DWTC. En outre, pour chaque 1 000 AED dépensé à un événement organisé par le DWTC, 4 300 AED sont générés en termes de retombées économiques.

Les infrastructures de classe mondiale de Dubaï attirent les investisseurs Selon un nouveau rapport publié par le financier américain Bank of America Merrill Lynch, les EAU sont la 3e destination mondiale en termes d’investissement dans les infrastructures, en particulier grâce à la stratégie d’expansion massive de Dubaï. Actuellement, des développements d’infrastructures d’une valeur de 42,5 milliards de dollars sont en construction à Dubaï, dont l’essentiel concerne l’organisation de l’exposition universelle 2020.

Les hôteliers de Dubaï annoncent de bons résultats pendant le Ramadan Selon les nouvelles données publiées par l’analyste de l’industrie, STR, Dubaï a été l’un des trois principaux marchés hôteliers de la région à enregistrer une croissance de son taux d’occupation pendant le mois du Ramadan par rapport à la période de quatre semaines correspondantes de 2017. Outre Dubaï, la liste comprend également La Mecque en Arabie Saoudite et Ras Al Khaimah aux EAU.

Dubai property investment opportunity - The First Group



    
    
       
	
    
	
	
    
    
    
    

    
    
    
    
    
    
    
   	
	
    
    
    
    

    
    



live-chat